NEW VIDEOS

  • NEW VIDEOS
    Les vidéos de hugomayer sur Dailymotion
  • NEW VIDEOS

VOS ANNONCES SUR LE BLOGREPORTER !

  • LOGO-HUGO_rond[1]
    Partenaires, annonceurs, Pour vos messages publicitaires, évènements, publi-reportages (photos ou vidéos) faites un don aux Blogreporters en échange de votre communication. Contactez nous !

AGENDA DES SOIREES ET SORTIES A PARIS :

Ma Photo

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Derniers posts

    « RIHANNA LOUD TOUR IN PARIS | Accueil | Neo Mundo : Inauguration boutique de costards de luxe ! »

    23 octobre 2011

    Commentaires

    Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

    lisla

    pourquoi hergé n'a jamais dessiné une amoureuse à tintin?

    webcam

    Moi qui me faisais une joie d'aller le voir au ciné ! Merci pour les critiques je pense que je vais attendre qu'il soit dispo en téléchargement.

    Caphi

    ‎"Tintin est (...) un archétype du jeune héros asexuel, sans défaut ni état d'âme. Hergé a introduit à côté de cet ange un personnage qui se pose des questions : son compagnon canin, Milou, qui connaît les affres du choix et de la tentation.

    Enfin, les travers de l'être humain, avec les erreurs et la rédemption, les rechutes et les actes de courage, les interrogations et les faiblesses sont généralement incarnés par le personnage du capitaine Haddock, tandis que Tintin reste le héros immaculé.

    Tintin lutte contre le Mal en général, ou du moins contre tout ce qu'il estime être mal. Dans "Les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu" et "Le Crabe aux pinces d'or" , il affronte des trafiquants de drogue. Dans "Coke en Stock", il lutte contre des marchands d'esclaves. Dans "L'Affaire Tournesol", il cherche à empêcher deux États imaginaires, la Syldavie et la Bordurie, de s'emparer d'une arme qui pourrait se révéler encore plus destructrice que la bombe atomique.

    En outre, sa curiosité le pousse à tenter d'élucider toutes sortes de mystères... (...)

    Tintin n'entretient aucune relation amoureuse ou sexuelle avec une femme. En effet, Les Aventures de Tintin ignorent presque entièrement les personnages féminins, à l'exception de la cantatrice Bianca Castafiore et la femme du général Alcazar, toutes deux d'âge mûr, peu attirantes et caricaturales ; il existe également Irma, la camériste de Bianca Castafiore, pleurnicharde et sans grand charme, ainsi que Madame Pinson qui est la concierge de l'immeuble de Tintin, généralement situé au 26 rue du Labrador.

    Tintin vit dans un univers extrêmement pudique et asexuel (...)

    Charles de Gaulle a dit de Tintin qu'il était son « seul rival international ». L'ancien président et créateur de la Ve République lui répondit cela alors que son ancien ministre des Affaires Culturelles, André Malraux estimait qu'en France, le seul homme comparable à l'homme du 18 juin était Victor Hugo Mayer. En effet, le reporter belge a dénoncé le système soviétique (Tintin au pays des soviets), combattu la mafia américaine, soutenu les peuples opprimés d'Amérique du Sud et d'Asie, et est même allé sur la Lune, quinze ans avant les Américains.

    (source : Wikipédia)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tintin

    Caphi

    "Un film qui fait à Tintin ce que la Castafiore fait à l'opéra !"

    Tonnerre, quel ennui ce film ! On croirait être dans la tête du capitaine Haddock après avoir bu un baril de rhum !

    > Critiques Presse choisies :
    "La technique a évolué, mais à l'image, la laideur persiste. Les visages irréels sont inquiétants, le scénario se révèle sans surprise. (...) Sans humour ni émotion." [Danielle Attali, Le Journal du Dimanche]

    "Un film qui fait à Tintin ce que la Castafiore fait à l'opéra. Les péripéties du scénario, les éléments de décor, certains gags témoignent d'une connaissance admirable des albums d'Hergé. Le rythme hystérique, la surenchère de destructions est en revanche le signe d'un certain désarroi (...) Sous ce vacarme, il n'y a rien : ni nostalgie pour un univers qui reste parfaitement étranger au metteur en scène (car il y a loin des serials hollywoodiens qui ont inspiré Indiana Jones aux fantaisies belges du jeune Hergé) ni envie d'emmener un héros inconnu dans un autre univers." (Thomas Sotinel, Le Monde)

    Vérifiez votre commentaire

    Aperçu de votre commentaire

    Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

    En cours...
    Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
    Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

    Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

    Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

    Difficile à lire? Voir un autre code.

    En cours...

    Poster un commentaire

    Vos informations

    (Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

    Abonnez vous pour recevoir les alertes !

    • Abonnez vous !

      Enter your email address:

      Delivered by FeedBurner